Publications

Skinletter 16 : La communication pro-active

c79ccb037c559492c455bc5b3ca91e61

 

Comment attirer un client qui entre dans la pharmacie avec une ordonnance entre les mains et qui marche de la porte vers le comptoir sans jeter un seul coup d’œil sur votre grand assortiment ? Ce client doit être adressé  activement : un véritable défi pour découvrir la phrase, le geste, l’indice qui vous donneront l’occasion d’attirer l’attention de ce client. Découvrez l’importance de la communication proactive!


SkinLetter 15: Le processus d’achat

Vous n’êtes pas seul à vous poser la question pourqoui la présentation et communication produit en pharmacie a relativement si peu d’impact sur vos clients. Découvrez le processus d’achat d’un client et les nouveautés dans ce SkinLetter 15!

Visual Path to purchase


 SkinLetter 14


PUBLICATION: 26 novembre 2015: « Parfums Tendence Inspirations 2015 »« 

« Les parfums s’invitent en pharmacie « 

Avec l’essor des produits de beauté vendus en pharmacie, ce réseau de distribution s’avère de plus en plus intéressant également pour les marques de parfum. Décryptage.

selection parfums pharmacie

On pourrait avoir tendance à associer les pharmacies à la santé et pas forcément à la beauté et aux cosmétiques. Pourtant ceux-ci s’y développent très bien, et l’offre va aujourd’hui bien au-delà de la seule caution santé / sécurité. Des marques de soin comme Nuxe ou Caudalie ont largement installé des notions de plaisir, de sensorialité et de glamour. Par ailleurs, la mue de Roger & Gallet a clairement intégré l’univers des produits parfumés à la pharmacie. Et ces dernières années, d’autres marques s’y sont mises.

Un marché en croissance
Pour les marques, l’intérêt économique est là. Si le marché du parfum est en panne de croissance dans le circuit sélectif, le circuit pharmaceutique est lui en forme. En effet le marché du parfum atteindrait 20 millions d’euros en pharmacie et 10 millions en parapharmacie en France en 2014, en croissance de 17 %, selon Minh Tran Kim de Roger & Gallet cité par CosmétiqueMag.

pharmacie et parfum

Autre raison de cette croissance : les prix concurrentiels des parapharmacies et pharmacies. Celles-ci ont pris des parts de marché évidentes au sélectif pour le soin, mais qu’en est-il vraiment du parfum ?

Développer l’offre olfactive proposée aux clients va de pair avec une adaptation de l’espace de vente, avec des corners dédiés, comme le sont déjà souvent les rayons bébé ou soin du corps.

Mais au-delà du merchandising, un point important reste à travailler pour convaincre les client(e)s d’acheter du parfum en pharmacie : la formation. La dimension conseil est clairement perçue pour le soin – notamment l’hydratation, mais ce n’est pas encore le cas pour le parfum. Installer des testeurs ne suffit pas : les marques doivent réussir à apprendre aux pharmacies à bien vendre le parfum.

Bron: Parfums Tendences Inspirations